Agrandir :

Écouter :

Traitements

DMLA sèche

Il n'existe actuellement pas de traitement reconnu pour la forme sèche de la dégénérescence maculaire. Par contre, certaines vitamines sont recommandées pour certains patients. Une vaste étude portant le nom d’AREDS (Age-Related Eye Disease Study) a démontré que lorsque des patients atteints de la forme sèche de la dégénérescence maculaire dans un œil prennent des antioxydants, le risque de progression de la maladie diminue.

Cela ne signifie cependant pas que les vitamines que l’on peut acheter sur les tablettes de la pharmacie feraient l’affaire. Les doses recommandées par l’étude AREDS sont beaucoup plus élevées que celles que contiennent les multivitamines.

Les personnes atteintes de dégénérescence maculaire sèche devraient discuter avec leur ophtalmologiste de la prise des doses de vitamines. Si ce dernier leur conseille de les prendre, elles devraient en informer leur médecin de famille.

DMLA humide

Environ une personne sur dix peut passer de la forme sèche à la forme humide. La perte de vision dans ce cas est plus sévère et plus rapide. Des vaisseaux sanguins qui alimentent la rétine ont dégénéré avec la forme sèche et ont favorisé la poussée de nouveaux vaisseaux pour les remplacer. Cependant, ces néo-vaisseaux sont plus fragiles et laissent écouler du liquide et du sang sous la rétine. Cet écoulement bouleverse les photos réceptrices et le symptôme immédiat est une distorsion des lignes droites qui apparaissent ondulées.

Il y a une dizaine d’années, la forme humide était traitée au laser, un traitement qui laissait toutefois une importante cicatrice dans le fond de l’œil. Puis des traitements par injection ont été mis au point. Le premier traitement, l’Avastin, a été prodigué pour la forme humide sans toutefois qu’il soit homologué pour un usage ophtalmique; l'Avastin ayant été mis au point pour un cancer colorectal. Par la suite, deux autres traitements, qu’on appelle des anti-VEGF, ont été homologués pour les yeux.

Il y a le Lucentis, de Novartis, et Eylea de la société Bayer. Ces injections permettent de dissoudre les vaisseaux sanguins qui ont éclaté ainsi que le liquide. Pris rapidement, ces deux traitements permettent dans plusieurs cas de récupérer une partie de la vision perdue ou, du moins, d’arrêter l’écoulement de liquides. Ils ne guérissent pas la dégénérescence maculaire, mais permettent de conserver plus longtemps sa vision.

Découverte : La dégénérescence maculaire

Voici un excellent reportage sur la dégénérescence maculaire de l'émission Découverte de Radio-Canada. Cliquez sur le lien suivant:

CONSULTEZ LA VIDÉO