Agrandir :

Écouter :

Alimentation

Les yeux et l’alimentation

Les yeux, comme les autres organes du corps, sont irrigués par le système sanguin qui apporte de l’oxygène et des nutriments; ce qui permet des cellules et des tissus sains. Les mauvaises habitudes alimentaires sont à l’origine de plusieurs maladies dont celles touchant la vue : DMLA, glaucome, cataracte, rétinopathie diabétique, occlusion et thrombose oculaire, syndrome de sécheresse oculaire. Que ce soit à titre de prévention ou encore pour ralentir la dégénérescence maculaire, un changement du régime alimentaire est essentiel.

Il y a un parallèle à établir entre la dégénérescence maculaire et les maladies cardiaques liées au cholestérol ou à l’hypertension. Les veines qui nourrissent la rétine peuvent, tout comme celles du cœur, s’obstruer avec des dépôts de lipides provenant de corps gras, du cholestérol, de l’artérosclérose dans le sang. À la longue, il y a une inflammation des petites veines qui provoque une dégénérescence de la partie centrale de la rétine, la macula. Le cholestérol et l’hypertension ont donc une grande responsabilité pour les maladies des yeux et du cœur.

Il faut donc améliorer sa santé générale tout en privilégiant un régime alimentaire qui incorpore des aliments dotés de puissantes possibilités pour prévenir ou ralentir la DMLA. Il y a des éléments nutritifs nécessaires à la santé des yeux, particulièrement la lutéine et la zéaxanthine, deux pigments qui abondent dans la macula. Les acides gras Oméga-3 dans les poissons tels la sardine, la truite, le maquereau, le thon et le saumon sont essentiels. Les graines de lin contiennent aussi des types d’oméga-3. Enfin, les antioxydants tels la vitamine C, la vitamine E, et le bêta-carotène aident également à maintenir la santé oculaire.

Les vitamines

Avec l’âge, le métabolisme assimile moins bien les nutriments importants dans les aliments. Des vitamines antioxydantes, spécialement conçues pour les yeux, ont été mises sur le marché, en particulier le Vitalux et PreserVision. Il est préférable d’en parler avec son pharmacien avant d’adopter un composé d’antioxydants. D’autre part, il ne servira à rien de prendre un surplus vitaminique si on continue de fumer, à manger gras, à abuser du sucre ou du sel. Rappelons que la cigarette, l’embonpoint, le cholestérol et l’hypertension sont des facteurs de risque importants.

L’exercice physique est aussi important que l’alimentation. L’oxygène permet de nettoyer les organes du corps. Tout comme certains aliments, l’exercice permet de ralentir la progression de la maladie.

D'autres nutriments sont vraisemblablement bénéfiques pour la santé de notre vision : les caroténoïdes, en particulier la lutéine et la zéaxanthine, composants majeurs de la macula. On en trouve notamment dans les agrumes et les légumes à feuille verte.

Les aliments pour les yeux

La lutéine et la zéaxanthine : abondantes dans les fruits et les légumes à feuilles vertes, les jaunes d’œuf et les légumes oranges.

Les légumes verts conseillés : kale (chou vert frisé), épinards, laitue romaine, roquette, brocoli, choux de bruxelle, pois verts, haricots verts.

Les légumes orange : poivron orange, patate douce, purée de citrouille, courge musquée et carotte.

Les fruits importants : kiwi, cantaloup, abricot séché, avocat, et petits fruits, dont le bleuet.

Les noix sont riches en oméga-3, vitamine E et zinc. Elles contiennent de généreuses quantités d’éléments nutritifs pour les yeux.

Nous vous recommandons le livre « Aliments pour les yeux» des Dr Laurie Capogna et Barbara Pelletier, éditeur LB Media Concepts Inc. Il y a un site internet que vous pouvez consulter. Il est possible de s’enregistrer et de recevoir par courriel des recettes : www.eyefoods.com